Poème du frère Rachid pour les chrétiens d’Orient expulsés par l’état islamique

Ecoutez le poème en cliquant ici 


Noun. Ils ont écrit sur ma porte la lettre noun
Ils ont écrit que j’étais un maudit nazaréen
Ils ont pris mes biens et ont brisé mon cœur,
Ils m’ont expulsé de la terre de mes ancêtres
Pitié, ô Seigneur de ce monde

Voir l’article original 220 mots de plus

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s