En faiblissant, les vents du Sahara risquent d’échauffer l’Atlantique

Blog Archipel des Sciences

Les émissions de poussières par le Sahara – la plus grosse production mondiale – va se réduire dans les années à venir : c’est ce que prédit une équipe franco-américaine. La conséquence sera positive pour la santé des populations régulièrement envahies par ces aérosols. En revanche, expliquent les chercheurs, l’eau de l’Atlantique s’en trouvera chauffée davantage, ce qui devrait augmenter le nombre de cyclones tropicaux.

Le désert du Sahara émet plus de poussières que tout autre désert au monde, des poussières qui peuvent voyager jusqu’aux pôles ! Plus de la moitié de la poussière déposée dans les océans provient d’ailleurs des terres d’Afrique du Nord. Ces poussières sahariennes ont une influence sur le climat : elles contiennent des nutriments qui fertilisent les sols et les eaux, elles absorbent ou réfléchissent la lumière du soleil, affectent la formation des nuages et des cyclones…

Ces poussières sont en réalité des aérosols d’une…

Voir l’article original 423 mots de plus

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s