Je suis une pauvre galaxie naine solitaire

Blog Archipel des Sciences

Installée en périphérie de notre Groupe local, Wolf-Lundmark-Melotte est une solitaire endurcie. Sa petite taille et son isolement excluent toute interaction passée avec une quelconque galaxie. Cette virginité semble exceptionnelle et nous montre l’état initial de ces structures, au début de l’histoire de l’univers.

À l’image d’une tribu isolée vivant au cœur de la forêt amazonienne ou sur une île de l’océan Pacifique, la petite Wolf-Lundmark-Melotte (WLM) offre un rare aperçu de la nature première des galaxies peu perturbées par leur environnement. Elle a été découverte en 1909 par l’astronome allemand Max Wolf. Elle fut assimilée à une galaxie une quinzaine d’années plus tard par les Knut Lundmark et Philibert Jacques Melotte, ce qui explique son trilpe nom. Peu brillante, elle se situe dans la constellation de la Baleine, à quelque trois millions d’années-lumière de la Voie lactée, l’une des trois grandes spirales du Groupe Local avec les voisines, la…

View original post 412 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s