Portraits d’Afrique avec Seydou Keïta au Grand Palais

Les billets de Miss Acacia

Du 31 mars au 11 juillet 2016, le Grand Palais met l’Afrique à l’honneur à travers une rétrospective consacrée à Seydou Keïta.

Quelques jours après l’Asie et l’univers en surimpression de Boris Wilensky et Hurban Vortex, aujourd’hui je vous emmène en Afrique à la découverte des superbes portraits du photographe malien Seydou Keïta. Après Lucien Clergue, les galeries du Grand Palais consacrées à la photographie nous font découvrir les oeuvres de ce photographe autodidacte, né à Bamako en 1921.

Un photographe autodidacte

A l’âge de 7 ans il devient apprenti menuisier dans l’atelier de son père. Son avenir semble tout tracé. Mais, 14 ans plus tard, il découvre la photographie grâce à son oncle qui lui offre un petit Kodak Brownie Flash. Tout de suite passionné, il va apprendre quelques rudiments techniques avec son voisin Mountaga Dembélé, photographe et instituteur.

En 1948, il ouvre son propre studio photo, une pièce de 20 m2 et…

Voir l’article original 836 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s