L’heure est venue de libérer le peuple de Djibouti

World Vision

Dans un bureau de vote à Djibouti, en pleine préparation des élections, le 22 mars.

Dans un bureau de vote à Djibouti, en pleine préparation des élections, le 22 mars. Crédits : SIMON MAINA / AFP
C’est ici, à Djibouti, que les Etats-Unis ont leur seule base militaire de tout le continent. La Chine, qui profite du pays pour son propre enrichissement, y construit la sienne, de même que la Russie et le Japon. En un temps record, le petit Djibouti sera bientôt l’hôte du plus grand nombre de soldats étrangers au kilomètre carré.

Le président, Ismaïl Guelleh, a fait de Djibouti un allié dans la « guerre contre le terrorisme ». De là, Washington fait voler sa deuxième plus grande flotte de drones, à la fois sur la côte somalienne contre les Chabab et à travers le détroit de Bab Al-Mandeb, vers le Yémen, l’Irak et au-delà.

« Guerre contre le terrorrisme »

Djibouti va organiser une élection présidentielle vendredi…

View original post 539 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s