Jeux de Rio : une odeur de soufre

Résistance Inventerre

Hara Kiri journal – été 2016 –
Au CIO comme dans toutes les grosses organisations à but lucratif, l’adage « le spectacle doit continuer » est encore et toujours en vigueur. Dernier exemple en date : les Jeux Olympiques de Rio Dans le marasme économique, politique, social et sanitaire le plus total, le Brésil s’apprête à accueillir une compétition qui s’annonce déjà mouvementée.
IMG_0210Ça ne vous aura sans doute pas échappé, les Jeux Olympiques démarrent très prochainement du côté de Rio de Janeiro. Les médias vous rabattent déjà les oreilles à coups de spots publicitaires, de mini programmes niais et d’interviews de celles et ceux qui représenteront la France au cours de cette grande foire au saucisson. Mais en ce moment, le Brésil ressemble davantage au Mexique de 1968 où à l’Argentine de 1978. C’est dire si les athlètes internationaux évolueront dans un climat sain, apaisé et propice à la fête…

View original post 569 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s