LA SIDÉRATION CHEZ LA VICTIME —

DÉFINITION : “État de stupeur émotive dans lequel le sujet, figé, inerte, donne l’impression d’une perte de connaissance ou réalise un aspect catatonique par son importante rigidité, voire pseudoparkinsonien du fait des tremblements associés.” Sous la peau – un film de Nadia Jandeau et Katia Scarton-Kim La sidération est causée par un choc. D’une violence inouïe. […]

via LA SIDÉRATION CHEZ LA VICTIME —

Publicités

Une réflexion sur “LA SIDÉRATION CHEZ LA VICTIME —

  1. Bonjour runglaz – cela s’accompagne d’un trou de mémoire – le choc est tel qu’on ne se souvient plus – ou avant, ou pendant – cela doit dépendre des personnes et du stress, du choc – amitiés bretonnes – frane 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s