L’explosion d’une étoile en nova capturée sur le vif

Blog Archipel des Sciences

Une étoile variable, surveillée dans le cadre d’un programme d’étude de la matière noire dans la Voie lactée, s’est transformée en nova classique en 2009. En étudiant les images d’archives collectées par ce programme depuis 2003, des astronomes ont pu observer les variations de l’activité de l’étoile avant et après qu’elle n’explose, accréditant la théorie de l’hibernation pour les novae.

À la fin du XVIe siècle, les astronomes Tycho Brahe et Johaness Kepler introduisirent le terme de nova stella, qui veut dire « étoile nouvelle » en latin, pour qualifier l’apparition transitoire de nouvelles étoiles sur la voûte céleste. Cependant, il fallut attendre les développements de l’astrophysique au XXe siècle pour que l’on commence à comprendre ce qui se cachait derrière ces curieux phénomènes et que l’on fasse la distinction entre les novae et les supernovae.

Ainsi, à la différence des supernovae, les novae sont des explosions qui ne conduisent…

View original post 618 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s