Ermitage et Hospice donnés par la marquise de Montespan aux pauvres et aux malades de Fontevraud.

DICTIONNAIRE DE L'ORDRE MONASTIQUE DE FONTEVRAUD

L’hospice de Madame de Montespan

A la fin de sa vie, madame de Montespan se rapproche de sa sœur abbesse, Gabrielle de Rochechouard.

Elle fait construire un ermitage près d’une chapelle existante, on voit encore le portail muré et sur l’arceau duquel on peut encore lire actuellement avenue du 11 novembre :

« Le jour de St Bernard 1687, Madame de Montespan estant ici, a fait commencer ce bastiment et le mesme jour de St Bernard 1689, estant venue voir sa sœur, elle a fait présent de cet ermitage à la communauté et l’a accompagné d’une loterie. »

En même temps, elle projette de construire un hospice près de son ermitage qui prend le nom de la Sainte Famille.

Il ne reste que deux  pièces au rez- de- chaussées et deux pièces au premier étage.

Madame de Montespan achète en 1700 le château d’Oiron et délaisse l’hospice de Fontevraud…

View original post 28 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s