Intemporel

Et pourtant elle tourne

Le vieux bouc et l’agneau

p1110477

Mon angelot adoré, dis-moi, te souviendras-tu?

De ce moment de bonheur parfait que tu m’offris.

De cet instant simple, paisible et tiède, où dans la lumière dorée de ce bel automne Provençal, lovés l’un contre l’autre, nous admirions les chatoyantes couleurs.

p1110479

p1110493

Sous le chêne séculaire.

p1110478

Ce moment d’amour filial où le temps s’est arrêté.

p1110453p1110452p1110485

Tu l’oublieras sûrement, tu es si petit mon bébé.

p1110482

Ou alors, peut-être, qui sait? Cette émotion, tu la garderas dans un repli secret de ta mémoire.

Mon doux, mon tendre, mon agneau, si joli…

p1110489

Prieuré de Carluc, Reillanne, Haute Provence.

View original post

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s