La femme des cavernes sort de l’ombre

Résistance Inventerre

Charlie Hebdo – 23/11/2016 – Antonio Fischetti –
Longtemps ignorée, la femme de la préhistoire a surtout été victime de stéréotypes. Les paléontologues tentent aujourd’hui de lui donner une existence.
On connaît l’homme de Cro-Magnon, mais pas sa femme. Vous allez dire, il s’agit de l’homme avec un grand H, qui comprend les deux sexes. Sauf qu’on s’intéresse rarement au « second ». Ça n’empêche pas de représenter la femme de la préhistoire. On l’imagine soit tirée par les cheveux, les seins à l’air, soit (l’un n’empêchant pas l’autre) recluse à la caverne et entretenant le feu pendant que les mâles partent chasser le mammouth. on projetait, en vérité de purs fantasmes. C’est ce qu’explique l’historienne et philosophe des sciences Claudine Cohen, dans son dernier livre, Femmes de la préhistoire.
img_0477Pendant longtemps, les archéologues se sont justifiés en disant que la femme préhistorique était « invisible », qu’en somme on ne voyait pas…

View original post 1 106 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s