Loir-et-Cher – Blois : Les perles du palais (2)

Résistance Inventerre

La Nouvelle République 29/12/2016

PERLE JUSTICE 2

Au tribunal de Blois, certaines personnes ont le sens de la répartie… ou pas. Petite sélection des perles entendues au fil des audiences.
Certaines déclarations des prévenus aux magistrats sont parfois inattendues ou déroutantes. Toute l’année, les journalistes de La Nouvelle République couvrent les audiences du tribunal de Blois. Voici le meilleur du pire, juste pour rire.
Gentleman. Un automobiliste est jugé pour avoir violenté un piéton après une altercation dans une rue de Blois. « Pourquoi l’avez-vous frappé ? » demande le juge. « Il m’a insulté et m’a menacé avec son parapluie. Mais je ne lui ai pas donné de coups de poing, je lui ai même enlevé ses lunettes avant de lui coller deux gifles… »
Gentleman 2. L’avocat d’une jeune femme menacée et violentée dans le cadre d’une séparation, se paye la tête du prévenu absent : « Cet homme c’est la classe incarnée, un parfait gentleman…

View original post 283 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s