Un étrange « ver géant » qui se nourrit… de boue

Blog Archipel des Sciences

Long d’un mètre cinquante, ce ver est en fait un mollusque, cousin des tarets et disparu des écrans radars depuis plus d’un siècle. Redécouvert aux Philippines, vivant dans la boue, il exhibe une propriété très inhabituelle : vivre de l’énergie chimique du sulfure d’hydrogène, captée par des bactéries. Une forme d’autotrophie semblable à celle des plantes mais aussi d’animaux nichés dans les sources hydrothermales.

C’est par hasard que des biologistes de la North Eastern University ont découvert un documentaire diffusé sur une chaîne de télévision des Philippines qui montrait d’étranges vers, protégés dans des tubes et verticalement enfichés dans la boue nauséabonde d’un lagon peu profond près de Mindanao. Une expédition menée sur place par des scientifiques américains et philippins a permis d’identifier l’animal : Kuphus polythalamia.

Ce n’est pas un ver mais un mollusque bivalve, de la famille des Térénidés, c’est-à-dire des tarets. Ils sont connus comme des…

View original post 373 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s