Comme un perce-neige

j’ai attendu le premier jour de l’hiver pour revenir sur mon blog. La grisaille enveloppe le paysage. Serrées les unes contre les autres, les mouettes sont alignées sur les tuiles faîtières des maisons. Elles attendent que j’ouvre ma porte pour pousser leur cri de guerre: « la voila! ». Elles savent que je jetterai sur la pelouse du jardin des miettes de croissants rassis ou des carrés de pain au lait. Pourquoi jeter alors que tout peut être mangé ?! Les chats se prélassent sur les radiateurs . Quel dommage que je sois condamnée à rester derrière la vitre….

Mais lorsque je pense à tous ces gens qui vont devoir passer les fêtes dans les hôpitaux ou dans la rue, je me dis que j’ai encore bien de la chance d’être chez moi et le moral remonte en flêche.

Bon solstice et  vive le vent d’hiver !!!

Publicités

3 réflexions sur “Comme un perce-neige

      1. Cela arrive, ,et j’y avais pensé, en souhaitant que ce ne soit pas le cas.
        De mon côté, de gros soucis aussi, et ce n’est pas terminé, mais j’ai l’énergie.
        Prenez bien soin de vous
        Belle, paisible année 2018 – avec mes amitiés

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s