Chant du matin

Occitana

Il fait jour, le ciel est rose,
L’horizon vermeil.
Quand la lune se repose,
Lève-toi, soleil !
On entend sous la feuillée
Les oiseaux siffleurs
Et l’abeille réveillée
Dit bonjour aux fleurs.

En rêvant de belle eau fraîche
Beuglent nos grands bœufs;
Ils voudraient quitter leur crèche
Pour les prés herbeux.
Tous les coqs du voisinage
Sonnent le réveil;
Sur ce gai remue-ménage
Lève-toi, soleil !

Vite, vite, bonnes mères,
Allumez vos feux!
Qu’il s’élève des soupières
Un parfum joyeux!
Tendres mères que vous êtes,
Prenez soin de nous;
Emplissez bien les assiettes
De vos jeunes loups !

Toi qui ris à ta fenêtre
Brune Jeanneton,
Mets ta coiffe et mène paître
Tes jolis moutons.
Leurs clochettes argentines
Font d’aimables chants;
Fraîche comme une églantine.
Mène-les aux champs.

On s’est mis à la besogne
Ça va bien marcher!
On rabote, on scie, on cogne;
D’autres vont faucher.
Ma petite sœur…

Voir l’article original 179 mots de plus

Deux momies de lionceaux découvertes pour la première fois en Egypte (vidéo)

Etrange et Insolite

Cette statue de chat, parmi tant d’autres, a été découverte dans une tombe découverte à Saqqarah en Égypte. (Image: © KHALED DESOUKI / AFP via Getty Images)

Deux lions momifiés, datant d’environ 2 600 ans, ont été découverts dans une tombe remplie de statues et de momies de chats à Saqqara, a annoncé  le ministère égyptien des Antiquités lors d’une conférence de presse.

Voir l’article original 530 mots de plus

Elle avait presque 100 ans

Lorsqu elle a quitté ce monde. Jusqu’au bout elle s’est accrochee à son souffle de vie mais une aube differente des autres a eu raison de son entêtement Elle est decedee comme elle a vecu: sans jamais connaitre la souffrance. Elle ne voulait pas partir et, puisque le ciel ne l’a pas ecoutée, elle a dechainé les éléments pour feter son enterrement … Un vent tempetueux s’est levé et des trombes d’eau se sont abattues sur les rares personnes qui avaient eu le courage de participer à la ceremonie religieuse.

Dans l église , le hurlement du vent et la soufflerie du chauffage qui fonctionnait pour l’occasion, couvraient la voix du curé et personne n’a compris un traitre mot de la ceremonie. En sortant de l’église, les gerbes de fleurs ployaient sous les rafales de vent et perdaient quelques petales et quelques feuilles. Le cortege de 4 voitures-pardon: 5 voitures avec celle du curé- est arrivé au cimetiere peu apresle corbillard. Au pied du calvaire,Le pauvre curé, trempé, psalmodiait ses prieres tandis que ses ouailles, serrees les unes contre les autres avaient trouvé refuge sous le auvent que formait la porte arriere du corbillard. Seuls les croque-morts avaient prevu bottes et cirés pour descendre le cercueil au fond du caveau deja rempli d’eau.

La famille a renoncé aux condoleances pour abreger les souffrances des ames charitables presentes et chacun s’est engouffré dans son vehicule pour fuir au plus vite. C’etait à n’en pas douter le dernier caprice de notre quasi-centenaire qui voulait qu’on ne l’oublie pas.

TRIBUNE. « Municipales : Emmanuel Macron manipule le scrutin »

histoireetsociete

non content de créer les conditions de « l’insurrection » de la société, il casse le baromètre des élections…Tous les mécanismes de régulation « démocratique » sont totalement abolis avec une morgue  digne d’une monarchie finissante… Il y a le personnage mais il y a aussi l’usure d’une constitution avec le présidentialisme dans des mains inexpérimentées et un esprit capricieux. (note de danielle Bleitrach)
Les sénateurs Patrick Kanner, Jérôme Durain, Eric Kerrouche et Didier Marie estiment dans cette tribune que la majorité "s’attelle à rendre illisibles les résultats" des municipales.© ReutersLes sénateurs Patrick Kanner, Jérôme Durain, Eric Kerrouche et Didier Marie estiment dans cette tribune que la majorité « s’attelle à rendre illisibles les résultats » des municipales.

Voici leur tribune : « Alors que les sondages décourageants s’enchaînent, le gouvernement et les dirigeants de La République En Marche ont décidé d’enjamber le scrutin des municipales : depuis plusieurs semaines ils s’attèlent à rendre illisibles les résultats de mars, en changeant les règles de comptabilisation des candidatures, des votes et donc les scores de chaque parti politique. A défaut de pouvoir revendiquer…

Voir l’article original 697 mots de plus

Injustices

Ce midi la, je chantais en rangeant la vaisselle . La chanson que je chantais a pleine voix etait celle que la Maitresse nous avait apprise la veille a l ecole. Chanson-comptine « fleur d epine » raconte l histoire d une orpheline de 15 ans qui a pris le pseudonyme de fleur d epine-fleur de rose pour vendre son corps. Son interlocutrice lui repond « qu est ce que c est que 100 ecus quand on a l honneur perdu… »etc…somme toute, la chanson est tres morale car elle est faite pour dissuader les jeunes filles de se livrer a des actes reprehensibles. Probleme: je devais avoir 8 ou 9 ans et ne comprenais Rien au sens des paroles. Je suis donc restee interdite lorsque j ai recu une gifle de ma grand-mere outree par le texte qui aurait pu me donner des idees.

Mais la punition la plus injuste qui m ait ete infligee pour une chanson concernait « la poule du cure ». Comment aurais-je pu deviner que cette pauvre poule qui « alla faire un oeuf dans le champ du voisin » m attirerait les pires ennuis ? Personne ne m avait dit que monsieur le Cure de l epoque avait lui aussi une poule, mais au sens figure ! D’ailleurs aurais-je compris l’histoire ? Mon ignorance et ma naivete de l epoque me rendaient hermetique a ces actions. Mais je me souviens encore de la violence avec laquelle on m a fait taire, me pretant des mauvais sentiments que j etais loin d avoir.

Insolite :Il prend du viagra destiné aux taureaux juste avant un rencard : direction les Urgences — Radio Capitole

Un homme a été transporté d’urgence à l’hôpital après avoir pris du “Viagra” destiné aux taureaux. L’habitant de Veracruz s’est retrouvé avec une érection de trois jours, rapporte le site Jornada relayé par The Sun.Le Mexicain, dont l’identité n’a pas été révélée, aurait planifié une rencontre torride avec un rencard. À cette occasion, il a pris stimulant sexuel acheté à…

Insolite :Il prend du viagra destiné aux taureaux juste avant un rencard : direction les Urgences — Radio Capitole

un temps de Toussaint

C’était l’époque de l’année ( mon Dieu que ce temps est lointain !) où l’Instituteur nous faisait apprendre et chanter « le cor » d’Alfred de Vigny. C’était encore l’époque où la rentrée des classes était tardive et où les chasseurs arpentaient la campagne avec leurs meutes de chiens hurlants. Ce poème aux sonorités médiévales était assorti aux circonstances et nous ingurgitions des tableaux de mots comme »gibecière, affût, appeau » et le décor était planté en nous montrant des petits lièvres tapis dans leurs terriers et dénichés par les épagneuls triomphants. Il y avait aussi une image du cerf en majesté bramant dans les sous-bois, dans la brume du petit matin et une envolée de cols-verts au-dessus d’un marécage. Notre livre de lecture était décoré aux couleurs de l’automne sur tout un chapître.

 » J’aime le son du cor le soir au fond des bois… » on nous parlait de biches poursuivies, d’hallali et de mise à mort… Roland à Ronceveaux ,blessé et souffrant ,soufflait à n’en plus pouvoir pour demander du secours car il se sentait mourir. La biche et le cerf, eux, n’avaient pas ce recours et s’épuisaient en essayant d’échapper à la meute. Le chasseur était vainqueur…

Nous avions entre 7 et 8 ans et déja ces images terribles nous étaient inculquées. La mort faisait partie de la vie. Nous devions le savoir et on nous l’enseignait. Depuis ce temps je hais la chasse et les chasseurs. Et qu’on ne vienne pas me dire que c’est un sport qui régule la vie sauvage. Nous ferions bien, nous, les humains, de réguler notre propre espèce, car il y a beaucoup d’incurables dangereux parmi nous. Honte à ceux qui promeuvent la chasse à courre et la chasse tout court. Vous vous en moquez…mais je ne vous aime décidement pas ! Voila…je l’ai dit…

%d blogueurs aiment cette page :